Media

La Mer media

V
-Med
n'est pas une simple contraction de "Virtuelle Méditerranée", nom de l'installation présentée en février à Palerme.
V-Med introduit la notion de media, mot dont la racine est commune à celui de Méditerranée et qui induit aussi bien la notion de milieu comme intermédiaire, median, que celle du moyen.
Littéralement, la mer méditerranée serait une mer entre les terres, au milieu des terres. Le terme définit aussi bien les limites que le milieu.

Le media dans sa définition contemporaine englobe tout ce qui est de l'ordre du moyen de communication, une interface entre un émetteur et un récepteur, mais aussi le contenu, ce qui est communiqué. Le média est donc l'émetteur autant que l'émission.

De fait, si la mer est le moyen de transport par excellence, littérallement trans-port, entre les ports, ce que le media transporte c'est l'information. L'objection pour les medias traditionnels est que l'information ne coule que dans un sens: émetteur vers récepteur, c'est le cas pour la télévision, la radio, la presse.
L'interactivité qu'apportent les nouveaux medias, et notamment Internet, permet une navigation dans les deux sens, le récepteur devient émetteur. L'information n'est plus seulement un fleuve linéaire, elle devient une véritable mer, une mer media, d'images et de mémoire.

C'est dans cette mer d'un nouveau type que [V-Med 2.0] propose une plongée. Cette mer utopique permet de repenser le temps et l'espace, en faisant de New-York, Paris, Palerme et Helsinki quatre de ses nombreux ports.

Les media dans [V-Med 2.0]

L'information qui navigue dans [V-Med 2.0] correspond à différents types et différentes temporalités.

- les différentes webcams "réactualisent" les images qui représentent précisément le temps actuel des quatre villes et des deux scénographies dans un même objet/espace 3D.

- la vidéo interactive tourne en boucle, elle représente le cycle quotidien, le temps qui passe dans une compression du temps.

- la mer de mémoire, en perpetuel mouvement, qui s'alimente des instantanés pris au cycle de la vidéo.